Fonctions du Dicastère du Garde des Sceaux

Le Dicastère Guarda Sigilli est dirigé par S.E. M. Felice Piccolo.
Il est divisé en deux Départements, chacun avec sa propre juridiction, italien et français, qFonctions du Dicastère du Garde des Sceaux
ui correspondent aux aires géographiques des territoires administrés par la République italienne et la République française.
Compte tenu du fait que l’État abbatial nouvellement reconstitué ne prévoit pas la revendication active des territoires qui faisaient l’objet de l’ancien protectorat conféré à l’époque à l’aristocratie italienne, le département vise à mettre en place deux institutions de médiation, l’une pour la juridiction italienne et l’autre pour la juridiction française, afin de procéder à la résolution préventive d’éventuels litiges entre citoyens religieux et laïques, connus sous le nom de seborghini.
Cet élément novateur permet aux citoyens de se prévaloir de cet instrument avant de s’adresser éventuellement aux tribunaux des États administrant les territoires.
Le dicastère coordonne également les organes judiciaires de l’État abatial et veille à leur bon fonctionnement.

piccolo-170x170

S.E. Avv. Felice Piccolo
Droit italien

 

Conseiller ministériel

Secrétariat du Dicastère du Garde des Sceaux

guardasigilli@seborga.org

Biographie de S.E. l’Avv. Felice Piccolo

Né le 3 octobre 1976 à Nola, une petite ville de la province de Naples, il obtient son baccalauréat et entame ensuite des études d’économie à la faculté d’économie de l’université de Salerne. Après avoir remporté un concours public, il a servi l’État italien en tant qu’officier de complément dans l’armée de l’air italienne, où il a passé une nouvelle période de probation, qu’il a quittée sans démériter avec le grade de lieutenant. Il a reçu deux distinctions de l’OTAN pour ses services pendant la guerre du Kosovo.
Il a ensuite poursuivi ses études, d’abord en obtenant une licence en droit, puis en complétant les études économiques qu’il avait entreprises en obtenant une deuxième licence en économie, pour finalement se qualifier pour exercer la profession d’avocat.
Au cours de sa vie professionnelle, il s’est spécialisé dans diverses disciplines juridiques et économiques, ce qui lui a permis de naviguer aisément dans les jugements de droit civil, pénal, fiscal, familial, international et des sociétés, pour finalement fournir ses conseils juridiques à un grand réseau international dont il est devenu le directeur juridique et le conseiller personnel de son président (CFA NETWORK).
Journaliste et publiciste ainsi que fonctionnaire à l’Université de Naples Federico II puis à l’INPS.